maladies infectieuses

Accueil / Articles ILM / FIJI-SHARE – 2019/2021

FIJI SHARE

Les Etats insulaires du Pacifique sont régulièrement le siège d’épidémies d’arboviroses auxquelles ils doivent faire face avec des moyens et des ressources limités. Sur la période 2012-2017, grâce à la mise en place d’un protocole de transport d’échantillons sanguins sur buvard, l’ILM a réalisé plus de 2 500 analyses de cas suspects d’infection en provenance de 16 Etats insulaires, contribuant ainsi massivement à la surveillance et l’apport de données sur la situation épidémiologique des arbovirus dans la région. Fidji occupe une position centrale dans les échanges intra-Pacifique, notamment en raison de sa desserte aérienne, de son poids démographique et de sa place dans les réseaux de coopération régionale (Communauté du Pacifique) et internationale (Organisation mondiale de la santé). L’ILM travaille depuis plusieurs années en collaboration étroite avec le Fiji Centre for Communicable Diseases Control (Fiji CCDC). Le programme « Renforcement du rôle de Fidji dans la surveillance des arbovirus à risque épidémique pour le Pacifique » (FIJI-SHARE) a pour objectif de renforcer la coopération bilatérale entre la Polynésie française et Fidji dans les domaines de la santé publique et de la recherche, par du transfert d’expertise et de technologie. Il prévoit de : 1) former le personnel du Fiji CCDC aux techniques d’analyses moléculaires et sérologiques pour le diagnostic des infections à arbovirus ; 2) renforcer le rôle de Fidji dans la surveillance régionale des arboviroses en lui donnant la capacité de répondre aux sollicitations des autres Etats insulaires du Pacifique pour la réalisation d’analyses spécialisées (notamment celles réalisées par l’ILM) ; 3) former le personnel du Fiji CCDC à la coordination de programmes de recherche opérationnelle.