Hygiène, biosécurité, environnement

Accueil / Analyses / Hygiène, biosécurité, environnement

Hygiène, biosécurité, environnement

Accueil / Analyses / Hygiène, biosécurité, environnement

z

ACCUEIL TÉLÉPHONIQUE

Tél : 40 41 64 55
Fax : 40 41 64 54

Hygiène, biosécurité, environnement

accueil au laboratoire

Du lundi au jeudi : de 6h30 à 15h30

Le vendredi : de 6h30 à 14h30

Agrément et accréditation

  • Le laboratoire est agréé et reconnu par les autorités de la Polynésie française par arrêté n° 0064 PR du 30 janvier 2017 pour l’analyse des eaux et des aliments.
  • Le laboratoire est accrédité par le COFRAC selon les exigences de la norme NF EN ISO/CEI 17025, accréditation n° 1-1610. Essais dont la portée est disponible sur www.cofrac.fr.
  • Le manuel qualité du laboratoire est disponible sur demande auprès du secrétariat.

L’équipe

Hygiène, biosécurité, environnement

En savoir plus sur le LHBE

Un outil d’analyses au service de la Polynésie française

Créé en 1999, le laboratoire d’hygiène, biosécurité, environnement (LHBE) a permis de doter l’Institut Louis Malardé d’un outil d’analyses performant dans les domaines sanitaire, environnemental et industriel.

Le LHBE a initialement été conçu pour satisfaire les besoins du secteur public, par la réalisation d’analyses afférentes à la veille sanitaire et à celles entrant dans un cadre règlementaire. A ce titre, et conformément aux dispositions de la délibération n° 2006-58 APF du 17 août 2006 relative aux laboratoires d’analyses de denrées alimentaires, le LHBE est agréé pour les analyses demandées par les services officiels et reconnu pour les analyses d’autocontrôle par arrêté n° 64 PR du 30 janvier 2017.

Dans le cadre de sa politique de développement, le laboratoire a progressivement étendu son périmètre d’activité en adaptant ses prestations analytiques aux exigences des entreprises privées, notamment en ce qui concerne les analyses liées à la qualité de l’environnement.

Outre les activités classiques d’analyses, le LHBE propose ses services dans le domaine du conseil et de l’audit en hygiène alimentaire.
Ainsi, les services publics (Centre d’hygiène et de salubrité publique, Direction de la biosécurité, Délégation à l’environnement…), font appel aux compétences du LHBE pour :

  • les analyses sanitaires relatives à la potabilité de l’eau (au niveau de la distribution ou des ressources tels les forages, les captages…) – Arrêté n° 1639 CM du 17 novembre 1999
  • les analyses liées à l’hygiène de l’environnement (eaux résiduaires, eaux de baignade, eaux de rivière…)
  • les analyses sanitaires relatives à la qualité des produits alimentaires d’origine animale – Arrêté n° 1391 CM du 23 octobre 1998

Quant aux organismes privés, leurs exigences se basent sur des obligations réglementaires ou encore sur un besoin très spécifique. On peut citer en exemples :

  • les programmes d’analyses d’autocontrôle dans le cadre de la réglementation sur la potabilité de l’eau – Arrêtés n° 1639 et 1640 CM du 17 novembre 1999
  • les programmes d’analyses relevant du domaine de l’ingénierie avec des demandes émanant de bureaux d’études (exigences en matière analytique très spécifiques)
  • les analyses répondant à des exigences normalisées (entreprise industrielle fabriquant des produits sous licence, analyses exigées dans le cadre d’une certification telle l’ISO 9001…)
  • les analyses liées à une démarche qualité initiée par les professionnels (hôtel de luxe, navire de croisière…).

Un plateau technique performant

Une stratégie d’investissements soutenue, destinée à répondre aux nouvelles exigences réglementaires et normatives, a permis de doter le LHBE de locaux modernes et d’équipements de pointe bénéficiant des dernières innovations technologiques.

Parmi ces équipements, on peut citer :

  • Spectromètre d’absorption atomique avec atomisation par flamme (Varian 220FS muni d’un passeur automatique) pour le dosage des métaux alcalins (sodium, potassium) et des alcalinoterreux (calcium et magnésium), ainsi que les métaux comme le fer, zinc, le cuivre… ;
  • Chromatographie ionique (Dionex ICS-1000) pour le dosage des anions dans l’eau (fluorure, chlorures, nitrites, bromure, nitrates, phosphates, sulfates, bromates, chlorates). La chromatographie ionique présente l’avantage de permettre de doser tous les anions de manière simultanée avec une prise d’essai très réduite (5 mL) ;
  • Analyseur ionique (RA ION 450) et potentiométrique pour la mesure simultanée du pH et de la conductivité électrolytique des échantillons d’eaux ;
  • Turbidimètre de laboratoire ;
  • Spectromètre d’absorption moléculaire (Jasco V-530) pour les dosages par absorption moléculaire (dosage du phosphore, des silicates, ammoniums) ;
  • Divers systèmes de minéralisation qui permettent de traiter les échantillons par attaques acides à chaud ;
  • PCR Temps Réel (BioRad i-Cycler) qui permet la détection des salmonelles, des listeria… ;
  • Electrophorèse en champ pulsé pour le typage moléculaire (Biorad) qui permet de comparer l’ADN extrait à une base de données ;
  • Ensemenceur spirale permettant de réaliser des dilutions sur une boîte d’ensemencement.

L’accréditation : un gage de fiabilité

Depuis sa création, le LHBE a initié une démarche qualité afin de garantir la fiabilité de ses prestations et fonder son développement sur une relation de confiance avec ses clients.

Cette démarche a été récompensée, fin 2004, par la délivrance, par le comité français d’accréditation (COFRAC), d’une accréditation attestant que le laboratoire satisfait aux exigences de la norme NF EN ISO/CEI 17025.

Depuis cette date, le LHBE est annuellement audité par des experts qui évaluent la pertinence des actions entreprises pour améliorer le système qualité du laboratoire. Le processus d’accréditation consiste en une évaluation de l’organisation et des compétences du laboratoire par des experts indépendants, spécialistes des différents domaines d’activité du LHBE.

L’accréditation COFRAC est la reconnaissance :

  • du système qualité mis en place au LHBE, conforme aux exigences du référentiel choisi (norme NF EN ISO/CEI 17025),
  • de la compétence technique de l’équipe à délivrer des résultats fiables.

Le LHBE est accrédité sous le numéro 1-1610, Essais, dont la portée est disponible sur le site www.cofrac.fr

La qualité au quotidien

La dynamique qualité mise en place au LHBE est une démarche reposant sur les principes de l’amélioration continue.

Des contrôles réguliers permettent de s’assurer du bien-fondé et de l’efficacité du système d’organisation et des différents processus mis en oeuvre :

  • Audits internes,
  • Etudes des anomalies relevées,
  • Gestion des réclamations clients,
  • Suivi métrologique des équipements de mesure et d’essai,
  • Essais inter-laboratoires,
  • Contrôle qualité internes (validation de la chaîne analytique, contrôle de surface, d’aérobiocontamination…), etc.

L’analyse fine de ces différents indicateurs et des données issues de la traçabilité permet de déclencher sans délai toute action permettant d’améliorer le système.