Actualités

Accueil / Actualités ILM / Un hommage enfin rendu au fondateur de l’ILM

Actualités

Accueil / Actualités ILM / Un hommage enfin rendu au fondateur de l’ILM

Date de publication :
17 septembre 2019
W.A. Robinson

Ingénieur naval, explorateur, écrivain, William Albert ROBINSON a acquis une renommée mondiale
après son tour du monde à la voile sur un petit bateau, entre 1928 et 1931, relaté dans son livre
« Deep Water and Shoal ». Mais, à Tahiti, W.A. ROBINSON est bien plus connu pour sa générosité.

Au cours de ses voyages, cet Américain découvre la Polynésie où il revient s’installer en 1945. Emu
par les ravages causés par la filariose et reconnaissant de l’accueil chaleureux qu’il reçoit au
« fenua », il vend son chantier naval pour se consacrer à un audacieux projet : la création d’un centre
de recherche sur la filariose à Tahiti.

Dès 1947, il sillonne les Etats-Unis pour rencontrer d’éminents spécialistes de la maladie. Il obtient
des laboratoires Lederlé, un don de Notézine qui permettra de faire un premier essai thérapeutique de
masse dont les résultats seront spectaculaires.

Homme charismatique et déterminé, il ralliera à son projet les autorités de l’Etat, les scientifiques de
l’Université de Californie du Sud et nombre de personnalités locales. En 1949, l’Institut de recherches
médicales de l’Océanie, qui deviendra l’Institut Louis Malardé, est officiellement créé.

En hommage à cet homme qui changea le cours de l’histoire, les autorités polynésiennes ont donné
son nom au centre de recherche de Paea, où une stèle sculptée lui est dédiée.